amorphe


amorphe

amorphe [ amɔrf ] adj.
• 1784; gr. amorphos
1Phys., minér. Qui n'est pas organisé, au niveau microscopique, en structure cristalline. État amorphe (opposé à état cristallin). vitreux. La silice vitreuse est amorphe.
2(1896) Caractérol. Dont la personnalité est inconsistante. Subst. « Les amorphes [...] ne sont pas une voix, mais un écho » (Ribot).
3Cour. Sans énergie, sans réaction. apathique, atone, inconsistant, 1. mou. « On les voit se débiliter, devenir de plus en plus amorphes, inexistants » (Martin du Gard).
⊗ CONTR. Dynamique, énergique, vif.

amorphe adjectif Qui manque de personnalité, de caractère, d'énergie : Un gros garçon amorphe. En cristallographie, se dit des substances dont la structure n'est pas cristallisée. Se dit des matières qui entrent comme éléments accessoires dans la constitution de tissus organiques, mais qui n'ont pas d'autre forme particulière que celle des interstices qu'elles remplissent. ● amorphe (synonymes) adjectif Qui manque de personnalité, de caractère, d'énergie
Synonymes :
- mou
Contraires :
- énergique
- résolu
- vif

amorphe
adj.
d1./d Qualifie une personne sans caractère, sans énergie. C'est un être amorphe, sans volonté. Syn. inconsistant, mou. Ant. énergique.
d2./d CHIM Qui n'a pas le caractère cristallin.

⇒AMORPHE, adj. et subst.
I.— Emploi adj. Qui n'a pas de forme apparente ou de structure déterminée.
A.— Dans divers domaines techn.
1. BIOL. Matière, substance amorphe. Subst. organique, mais non organisée en cellules (LITTRÉ-ROBIN 1865) :
1. Laissons également de côté, comme il convient, la plupart des protozoaires, presque aussi différenciés dans leurs lignes que les métazoaires. (...). Limitons ainsi notre regard à ces éléments, plus ou moins indépendants, extérieurement amorphes ou polymorphes, comme il en foisonne dans les fermentations naturelles, — comme il en circule dans nos veines, — comme il s'en accumule dans nos organes sous forme de tissus conjonctifs.
P. TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 82.
Rem. Ac. Compl. 1842 signale amorphote, terme de zool. (empr. au gr. ) « Qui n'a point de forme déterminée ».
2. CHIM. État amorphe, substance amorphe. ,,Exempt de structure cristalline`` (DELORME 1962), ou ,,dont la forme cristalline, si elle existe, n'est pas mise en évidence jusqu'ici par nos moyens d'investigation`` (DUVAL 1959). État amorphe du phosphore (Lar. 19e); allumettes de phosphore amorphe (DG); phosphore amorphe (Ac. t. 1 1932, ROB.); structure amorphe (H. FONTAINE, Électrolyse, 1885, p. 766); graines amorphes de carbonate de chaux (A. DE LAPPARENT, Abrégé de géologie, 1886, p. 128).
3. GÉOL., MINÉR. ,,Qui ne montre pas de forme`` (PLAIS.-CAILL. 1958) ; amorphe à l'échelle de l'œil (PLAIS.-CAILL. 1958) : ,,s'entend souvent de minéraux qui ne réalisent pas extérieurement leurs formes cristallines (ex. quartz des filons) ou dont l'œil ne saisit pas la forme en raison de la petite taille des particules (argiles)`` (PLAIS.-CAILL. 1958); amorphe à l'échelle du micron ou de l'angström (PLAIS.-CAILL. 1958) : ,,définit un état de matière caractérisé par l'absence de régularité dans l'arrangement des atomes, ne donnant ni biréfringence ni spectres de rayons X.`` (PLAIS.-CAILL. 1958). Argile amorphe, structure ou texture amorphe; minéraux amorphes (Lar. 19e); conglomérat amorphe (A. ARNOUX, Algorithme, 1948, p. 109). Les amorphes : ,,Nom spécifique des minéraux qui se présentent en masses irrégulières`` (BESCH. 1845) :
2. L'or à l'état natif se rencontre amorphe ou cristallisé ...
E. CUMENGE, F. ROBELLAZ, L'Or dans le monde, 1898, p. 6.
4. B.-A. (Mus., versif.). Qui apparaît aux sens dépourvu de forme définie :
3. ... Si les formules harmoniques sont en quelque sorte amorphes (comme les septièmes diminuées, les quintes augmentées, etc.), l'effet résultant [de la modulation] sera indéterminé [au point de vue éclairement ou assombrissement]...
V. D'INDY,Cours de composition musicale, t. 2, 1897-1900, p. 257.
4. ... le pied, le mètre, l'hémistiche, le vers, le distique, la strophe, le poème... par leurs diverses combinaisons produisent un rythme organique ou amorphe...
H. THIEME, Essai sur l'histoire du vers français, 1916, pp. 176-177.
B.— P. anal. [En parlant d'une pers., d'une collectivité] Qui a une personnalité inconsistante, un type apathique, un caractère peu énergique. La masse ignorante et amorphe (L. DAUDET, Sylla et son chien, 1922, p. 224) :
5. « Ils sont condamnés. Regardez-les : de père en fils, on les voit se débiliter, devenir de plus en plus amorphes, inexistants, incapables de participer à quelque effort neuf! »
R. MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, p. 333.
[En parlant de tout ce qui se rapporte à une pers.] Style, carrière amorphe :
6. À la bibliothèque, un « Dictionnaire des Contemporains » retraçait en peu de mots la carrière amorphe de Julius, donnait les titres de ses ouvrages, les louait en termes convenus, propres à rebuter tout désir.
A. GIDE, Les Caves du vatican, 1914, p. 721.
II.— Emploi subst.
A.— Subst. masc.
1. CARACTÉROL. Individu dont la personnalité est inconsistante :
7. Les amorphes sont légion. J'entends par là ceux qui n'ont pas de forme qui leur soit propre.
T. RIBOT, Psychol. des sent., 386 (FOULQ.-ST-JEAN 1962).
8. L'indifférencié inférieur l'est par carence de personnalité; âme sans structure ni lisières, il ne peut que vivre dans la confusion, ou bien chatoyer dans une sorte de caméléonisme inconsistant. Ainsi les amorphes (...) que cette inconsistance même dispose aux travestissements du théâtre. Parfois cet amorphisme de base est masqué par une affirmation véhémente et théâtrale où le geste éloquent essaye de mimer l'assurance intime...
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 567.
2. ENTOMOL. Papillon crépusculaire qui correspond au genre smérinthe (cf. Lar. 19e).
Subst. masc. plur. Dénomination sous laquelle quelques auteurs ont réuni les larves d'une grande partie des insectes hexapodes et tétraptères (cf. BESCH. 1845, Lar. 19e).
B.— Subst. masc. ou fém., BOT. ,,Arbuste de l'Amérique septentrionale, de la famille des légumineuses, connu des jardiniers sous le nom d'indigo bâtard.`` (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.).
Rem. 1. Masc. ds GUÉRIN 1892; fém. ds BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. 2. Dér. Amorphie, subst. fém., hist. naturelle. ,,Absence de forme déterminée; difformité; désordre dans la conformation`` (LITTRÉ-ROBIN 1865 et BÉL. 1957); synon. amorphisme; cf. Le journal de chimie et de physique, 1926, p. 566. Amorphophyte, subst. masc., bot. ,,Plante dont les fleurs sont irrégulières ou anomales`` (Ac. Compl. 1842). Amorphozoaires, subst. masc. plur. Animaux sans forme déterminée; ,,division établie par Blainville qui répond avec les actinozoaires aux rayonnés de Cuvier`` (Lar. 19e), ,,les spongiaires`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
Prononc. :[]. Dér. Amorphie : [].
Étymol. ET HIST. — 1. 1784 minér. « qui n'a pas de forme déterminée » (BERGMANN, Manuel du minéralogiste, trad. par M. Mongez le jeune, Paris, 1784, introd. p. 33 : Fer natif, minéralisé, en chaux ... amorphe); 2. 1896 caractérol. « dont la personnalité est inconsistante », supra ex. 7.
Empr. au gr. - « sans forme » (PLATON, Tim., 5la ds BAILLY); sens 2 anal. du sens 1.
Amorphie, amorphophyte, amorphozoaire, 1838 (Ac. Compl. 1842).
STAT. — Fréq. abs. litt. :103.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAULIG 1956. — BÉL. 1957 (et s.v. amorphie). — BÉNAC 1956. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — DARM. 1877, p. 234. — DELORME 1962. — DUVAL 1959. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — FROMH.-KING 1968. — GOBLOT 1920. — JULIA 1964. — LAFON 1963. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865 (et s.v. amorphie, amorphozoaire). — NYSTEN 1814-20. — PIÉRON 1963. — PLAIS.-CAILL. 1958. — REY-COTTEZ 1968, t. 36, p. 333. — Sc. 1962. — SÉGUY 1967. — UV.-CHAPMAN 1956.

amorphe [amɔʀf] adj.
ÉTYM. 1784; du grec amorphos, de 2. a-, et morphos « forme ». → -morphe.
1 Minér. Qui n'a pas de forme cristallisée ou dont la structure propre n'est pas décelable par l'observateur sans instruments. || État amorphe (opposé à cristallin). || Les roches volcaniques dites vitreuses sont amorphes. || Phosphore amorphe.
Sc. Dont les éléments, particules, atomes, n'offrent pas une structure régulière décelable.
2 Fig. et littér. Qui paraît sans structure, sans organisation perceptible. || Un texte amorphe. Mou.
1 (…) les neuf ans (neuf ans !) qui se sont écoulés depuis la Libération (…) se présentent sous mon regard de façon amorphe, imprécise, fuyante.
Claude Mauriac, le Temps immobile, p. 76.
(1896). Personnes. (Caractér.). Dont la personnalité est inconsistante.
Nom :
2 Les amorphes sont légion (…) Ils ne sont pas une voix, mais un écho. Ils sont ceci ou cela, au gré des circonstances.
Th. Ribot, la Psychologie des sentiments, XII, p. 386 (1896).
3 Cour. Sans personnalité, sans énergie. Apathique, inconsistant, mou. || La masse amorphe. || Ce garçon est complètement amorphe.
3 Ils sont condamnés. Regardez-les : de père en fils, on les voit se débiliter, devenir de plus en plus amorphes, inexistants, incapables de participer à quelque effort neuf !
Martin du Gard, Jean Barois, Pl., t. I, p. 333.
4 Que d'épaves, de loques, d'êtres frénétiques ou amorphes (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 288.
Un style amorphe.
CONTR. Énergique, vif.
DÉR. Amorphie, amorphisme.
COMP. Amorphophallus.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amorphe — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Amorphe contient la racine grecque morphos (forme) et le préfixe privatif a. Amorphe signifie donc littéralement sans forme. Chimie En chimie, un composé… …   Wikipédia en Français

  • AMORPHE — adj. des deux genres T. didactique Qui n’a pas de forme déterminée. Substances amorphes. Phosphore amorphe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Amorphe — amorfa statusas T sritis vardynas apibrėžtis Pupinių (Fabaceae) šeimos augalų gentis (Amorpha). atitikmenys: lot. Amorpha angl. amorph; bastard indigo; indigo vok. Amorphe; Bastard Indigo; Indigo rus. аморфа lenk. amorfa …   Dekoratyvinių augalų vardynas

  • amorphe — (a mor f ) adj. Terme didactique. Qui n a pas de forme déterminée. ÉTYMOLOGIE    Terme grec composé de alpha privatif et forme (voy. morph....) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Amorphe Polyalphaolefine — (APAO, auch ataktische Polyalphaolefine), werden durch Polymerisation von α Olefinen wie 1 Buten mit z. B. Ziegler Katalysatoren hergestellt. Diese Polymere haben im Gegensatz zu anderen Polyolefinen (z. B. IPP) eine amorphe Struktur.… …   Deutsch Wikipedia

  • amorphe Videoköpfe — amorphe Videoköpfe,   Videoköpfe mit besonders guten elektrischen Eigenschaften, die in S VHS und VHS Rekordern die Bildqualität verbessern, weil sie einen höheren Signal Rausch Abstand erzielen …   Universal-Lexikon

  • Amorphe Lötfolie — Als amorphe Lötfolien werden eutektische Legierungen der Übergangsmetalle wie Nickel, Eisen, Kupfer, etc. hergestellt, die große Mengen der Halbmetalle/Metalloide Silizium und Bor, und/oder Phosphor enthalten. Diese Legierungen sind auf Grund des …   Deutsch Wikipedia

  • amorphe Substanz — amorfinė medžiaga statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Beformė kietoji izotropinių savybių medžiaga, kurios atomų ar molekulių išsidėstymui būdinga tik artimoji tvarka. Lydymosi temperatūra neapibrėžta: keliant temperatūrą …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • amorphe Struktur — amorfinė sandara statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. amorphous structure vok. amorphe Struktur, f; amorphische Struktur, f rus. аморфная структура, f pranc. structure amorphe, f …   Fizikos terminų žodynas

  • amorphe Metalle — amọrphe Metạlle,   metallische Gläser …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.